Lancement / Comment exister encore? / Louis Marion

Le mercredi 1er avril à 18h00, les Éditions Écosociété et la librairie Le Port de tête sont heureuses de vous inviter au lancement du dernier livre du philosophe Louis Marion: Comment exister encore?
Capital, techno-science et domination, Collection Théorie.

Comment exister encore? Tel est le questionnement qui traverse cet ouvrage où Louis Marion, philosophe de la décroissance, interroge notre rapport au monde et tente de cerner les contours des différentes formes de la domination contemporaine.

Lecture / Discussion / Pol Pelletier

Pour souligner la récente parution de sa pièce de théâtre La Robe blanche, la femme de théâtre Pol Pelletier fera la lecture d'extraits, le lundi 30 mars à 19h.

Elle engagera un dialogue avec les personnes présentes, celles qui le souhaitent, pour savoir quelles sont les répercussions réelles de son sujet dans le corps et dans la sexualité de chacun et chacune. Elle se pose des questions sur les effets personnels et sociaux que son texte peut provoquer.
Tout art est politique. Tout artiste se situe par rapport au pouvoir, qu’il-elle le sache ou non, dans sa façon de présenter son monde. La Robe blanche est l’œuvre qui réunit le plus parfaitement art et politique. Mon but est de provoquer une révolution. 
La Robe blanche, extrait de l’avant-propos

Lancement collectif / Les Herbes Rouges

La librairie et les éditions Les Herbes Rouges sont heureux de vous accueillir pour le lancement de cinq nouveaux titres le jeudi 26 mars à 18h00.



La cérémonie du Maître de Dominique Robert


Le corps encaissé de Roger Des Roches


Comptines de Alain Bernard Marchand


La carte des feux de René Lapierre


 La Robe blanche de Pol Pelletier

Lancement / Revue Le Pigeon

Le mercredi 25 mars 2015, venez célébrer la parution du premier numéro de la revue Le Pigeon.

Ce numéro inaugural, a pour thème « lendemain » et s’ouvre sur un passionnant entretien avec Dany Laferrière.

Il réunit des textes d'Éric Plamondon, Nicolas Ancion, Iman Bassalah, Patrice Lessard, Mathieu Picard, Ryad Assani-Razaki, Claire Legendre et le poète Roger Des Roches, ainsi que les artistes visuelles Mügluck et Louise Marois.


Annonces des 4 finalistes de la catégorie Poésie québécoise du Prix des libraires du Québec

RSVP obligatoire avant le 18 mars 2015 : srivard@alq.qc.ca

C'est le vendredi 20 mars prochain que les 4 finalistes de la toute première édition du Prix des libraires de la poésie québécoise seront connus, dès 18h.

Pour l'occasion, la comédienne Magalie Lépine-Blondeau et notre ambassadrice, la pétillante Chloé Sainte-Marie, sauront vous surprendre tant par leurs mots que par leur charisme.

Animation : Jeremy Laniel, président du jury
Photographe : Rita-Adèle Beaulieu

Vous êtes donc chaleureusement conviés par l'Association des libraires du Québec (ALQ) à la soirée Quatrains

Information(s) et réservations :
Stéphane Rivard 
514-526-3349, poste 24
srivard@alq.qc.ca

Lancement montréalais / La Peuplade


La Peuplade vous invite au grand lancement montréalais de ses cinq dernières parutions :

VOLUPTÉS - Marianne Apostolides (traduction de Madeleine Stratford)
À LA RECHERCHE DE NEW BABYLON - Dominique Scali
OUVERT L'HIVER - Sébastien Dulude
BÉANTE (2e ed.) - Marie-Andrée Gill
ÉTAIT UNE BÊTE (2e ed.) - Laurance Ouellet Tremblay

C'est un rendez-vous à la librairie Le port de tête (262 avenue du Mont-Royal E) le jeudi 19 mars 2015, à partir de 17h30.

Pour confirmer sa présence via Facebook, c'est ici.

Lancement / Royaume Scotch Tape / Chloé Savoie-Bernard



Les Éditions de l’Hexagone et Chloé Savoie-Bernard vous convient au lancement de Royaume scotch tape, le lundi 23 mars dès 18h à la Librairie Le port de tête.
Une jeune femme parle, et par sa bouche, ce sont toutes les femmes – sorcières, fées, écrivaines, marâtres, aïeules, sœurs, fantômes – qui cherchent à s'exprimer. Sa voix se mêle aux leurs pour former un cri courageux contre le vacarme des forums de discussions, des télé-réalités, des revues à potins. Mais ce n'est pas assez : pour se bâtir un royaume à elle sur les ruines de son héritage, il lui faudra exhiber ses plaies, monter aux barricades, enfoncer toutes les portes, n'avoir peur de rien.
Pour confirmer sa présence sur Facebook, c'est ici.

Lancement / L'occupation des jours / Annie Perreault




Joignez-vous à nous alors que la librairie accueillera l'auteur Annie Perreault à l'occasion du lancement de son livre L'occupation des jours, publié chez Druide, mercredi le 18 mars dès 17h30.

L'occupation des jours

L’occupation des jours. Regroupant une soixantaine de textes. Tantôt plusieurs pages, tantôt quelques lignes. Mais toujours cette même fascination pour ces lieux au premier abord muets, désolés, désertés, symboles de l’abandon et de l’oubli, du désordre et du manque, et qui pourtant souvent se révèlent d’étonnants réservoirs de mémoire, de souvenirs. Par sa narration sinueuse et d’une redoutable efficacité, Annie Perreault élabore une troublante réflexion sur la manière dont on occupe les espaces vacants dans nos vies et sur les différentes manières dont on comble ce vide.

RÉSUMÉ
L'occupation des jours : dix terrains vagues, décrits dans leur étrange dénuement et leur parfaite disponibilité, deviennent prétextes à des histoires qui racontent ce qui s’est un jour vécu là ou autour de cet espace. C’est aussi le récit de ce qui n’a pas eu lieu ou de ce qu’on a perdu. On s’y attarde à ce qui est fragile, à ce qui disparait, au passage du temps. De New York à Amsterdam, en passant par la banlieue et la campagne, partout de minuscules traces qui nous rappellent ce que nous sommes, ceux qu’on a aimés et ce qui se dérobe. Il y est question de voyages qui ne dépaysent pas, de ruptures et de rencontres, de l’envahissement de la vie matérielle, de la mémoire et de l’oubli. On y croise entre autres une femme de ménage qui n’est pas très douée pour faire de l’ordre, des ermites ensevelis sous leurs possessions, une survivante d’un tremblement de terre, des couples et des familles, des esseulés, autant de personnages qui composent avec la perte, le désir, l’ennui, la solitude, et qui ne sont pas si étrangers les uns aux autres.

L'AUTEURE
Annie Perreault vit à Montréal. Diplômée en littérature de l’Université McGill, elle a publié des nouvelles dans les revues XYZ, Biscuit chinois, Virages et Nuit blanche. En 2000, elle a remporté le Grand Prix littéraire Radio-Canada dans la catégorie « Nouvelle ». L’occupation des jours est son tout premier livre.

Pour confirmer votre présence via Facebook, c'est ici.

Lancement et discussion / Liberté 307



Pour le lancement de notre nouveau numéro sur le féminisme, nous vous invitons à une discussion ayant pour thème: Le féminisme entre analyse et vision.

D'hier à aujourd'hui, que nous révèle le féminisme sur l'état du monde?

Avec:
Francine Pelletier, journaliste et cofondatrice de La vie en rose

Marie-Andrée Bergeron, chercheuse post-doctorale à l'UQAM et membre du collectif Françoise Stéréo

Animation:
Jean-Philippe Warren

Venez chercher votre copie de la revue et discuter avec nous jeudi le 12 mars, dès 19h!

Lancement / Le cadavre de Kowalski / Vincent Brault



La librairie est heureuse d'accueillir pour le lancement de son tout premier livre, Le Cadavre de Kowalski, publié chez Héliotrope, l'auteur Vincent Brault le mercredi 11 mars dès 18h.

Pour confirmer sa présence via Facebook, c'est ici.
Je m’appelle Wiktor Kowalski et je suis mort le 7 février 1941. C’était pendant la guerre. Mais je n’y étais pas, à la guerre. C’était le milieu de l’hiver. La neige était folle, la terre dure. Le cadavre ne s’y est pas enfoui tout de suite. Il a fallu attendre la boue du printemps. Elle a rapidement avalé les doigts, puis la tête, le torse et le bassin. Les cuisses ont donné plus de mal, mais une fois ces deux gros morceaux engloutis, la terre n’a fait qu’une bouchée du reste. L’été arrivé, plus rien du cadavre n’était visible à la surface. Les herbes hautes, les marguerites et les quenouilles avaient repoussé. Le cadavre plongeait tête première en direction de je ne sais quoi. Mais je le laissais aller. J’avais confiance. Et puis non, je n’avais pas confiance du tout.

Le repos éternel est une vaine chimère pour le cadavre de Kowalski.

Et pour la conscience qui l’habite toujours, c’est encore plus vrai. Une petite fille disparaît. Un cadavre sort de terre. Et Kowalski est le dernier à s’en étonner.

Porté par une écriture solide, un premier roman profondément singulier.

Discussion / Revue Jeu


Les réseaux sociaux : une représentation du monde ?

La 60e Entrée libre de JEU

On dit souvent du théâtre qu'il est un miroir. Miroir d'une société, d'un peuple qui cherche à s'affirmer, d'une culture qui espère la reconnaissance. Miroir sur l'intime aussi bien que sur le collectif. En ce sens, pas de doute, les réseaux sociaux sont aussi des miroirs, des représentations du monde.

Les réseaux sociaux renvoient de nous des images souvent inquiétantes, quand ce n'est pas carrément dégoûtantes, terrifiantes. Ils sont en quelque sorte des scènes, des lieux où recomposer le réel, le tordre ou l'empirer. Facebook, YouTube, Twitter, Skype, Instagram et même les jeux vidéo en ligne sont des manières de castelets où il fait bon mentir et se travestir, se cacher derrière un personnage pour commettre des abus de pouvoir.

Or, si les réseaux sociaux opèrent une déformation du réel, qu'ils donnent de la vie une image factice, fabriquée, exagérée, maquillée... – autant de reproches qui, rappelons-le, sont encore adressés au théâtre –, ils renvoient aussi des images sublimes, des preuves de grandeur, de fraternité, de solidarité qui ravivent la foi en l'espèce humaine. C'est à tout cela que JEU a voulu rendre justice avec le dossier « Réseaux sociaux » publié dans son numéro 153, présentement en kiosques.

Parce que nous avons le sentiment que le sujet est loin d'être épuisé, nous vous convions à une discussion sur la vaste question des réseaux sociaux avec Guillaume Corbeil, auteur (notamment de la pièce Cinq visages pour Camille Brunelle), Catherine Mathys, journaliste, et Philippe St-Germain, professeur de philosophie.

Lundi 16 mars 2015, de 18 h à 19 h 30

À la librairie Le port de tête

262 Mont-Royal Est, Montréal

Métro Mont-Royal

Invités : Guillaume Corbeil (auteur), Catherine Mathys (chroniqueuse techno, blogueuse et chargée de cours à l'UQAM) et Philippe St-Germain (professeur de philosophie au Collège Ahuntsic)

Animation : Christian Saint-Pierre

rédacteur en chef, JEU Revue de théâtre

Source : JEU Revue de théâtre

Inventaire

Veuillez noter que la librairie sera exceptionnellement fermée pour inventaire, le dimanche 1er mars  dès 17h ainsi que le lundi 2 mars, toute la journée. Merci!

Lancement / Revue Spirale / No. 251

Le jeudi 26 février à 18h, nous vous invitons au lancement du numéro 251 du magazine Spirale.

Pour l'occasion, une table ronde est organisée sur le thème :
Georges Didi-Huberman, dans l'oeil de l'histoire

Participants: Katrie Chagnon, Georges Leroux, Guylaine Massoutre et Alexis Lussier
Animation: Manon Plante

Lancement / Le cinquième corridor / Daniel Leblanc-Poirier

C’est avec enthousiasme que les Éditions Perce-Neige invitent le public au lancement du premier roman du poète Daniel Leblanc-Poirier. 
L’évènement aura lieu, mercredi 25 février, au cours d’un 6 à 8 au Port de tête.
Originaire de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, Daniel Leblanc-Poirier a grandi à Gatineau et vit maintenant à Montréal. Le poète a reçu le prix Félix-Leclerc en 2009 pour son recueil de poésie intitulé La lune n’aura pas de chandelier.




Lancement / Moitié vrai / Ariane Cordeau

Le jeudi 19 février à 17h30, venez assister au lancement du nouveau livre d'Ariane Cordeau, Moitié vrai chez Leméac Éditeur.

Une jeune femme exaspérée, hypersensible et confuse se lance à la recherche de ses véritables origines familiales dans le but de se déprendre d'un « père » qui l'horripile. Du Québec à la France, on suit la quête d'un lâcher-prise aussi amusante que touchante, et servie par une écriture simple sans être simpliste, juste et évocatrice. C'est un premier roman pour Ariane Cordeau, lequel saura assurément plaire à un vaste lectorat.

Lecture / Deux poètes et un absent / Paul Celan


Le dimanche le 22 février prochain dès 16h30 aura lieu la cinquième édition de "Deux poètes et un absent" au Port de Tête; deux poètes d'ici font une lecture croisée de leurs poèmes et des poèmes d'un absent. Le choix des poèmes, l'ordre et le rythme de la lecture sont déterminés par les poètes lecteurs. 
Les voix présentes seront celles de Martine Audet et Patrick Lafontaine, l'absent sera Paul Celan.


La rose de personne, Psaume, Paul Celan

Personne ne nous repétrira de terre et de limon,
personne ne bénira notre poussière.
Personne.

Loué sois-tu, Personne.
Pour l'amour de toi nous voulons
fleurir.
Contre
toi.

Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur :
la rose de rien, de
personne.

Avec
le style clair d'âme,
l'étamine désert-des-cieux,
la couronne rouge
du mot de pourpre que nous chantions
au-dessus, au-dessus de
l'épine.

Lancement / Comment exister encore? / Louis Marion


Venez assister au lancement du nouveau livre de Louis Marion, Comment exister encore? Capital, techno-science et domination, chez Écosociété, mercredi le 1er avril dès 18h.
Comment exister encore? Comment exister encore, malgré le mensonge, le silence de la vérité et l’impuissance de la révolte : malgré l’horreur du monde? […] Comment exister encore, durablement, écologiquement, équitablement, sans la préservation de ce qui nous rend possible et nous constitue, sans la continuité du monde? 
Tel est le questionnement qui taraude le philosophe Louis Marion tout au long de cet ouvrage dense, mais profond qui questionne notre rapport au monde et tente de cerner les contours des différentes formes de la domination contemporaine. Car si l’édification d’une écosociété stable et conviviale est bel et bien la tâche politique essentielle de notre temps, en attendant notre survie dépend de notre capacité à ne pas totalement abandonner le monde aux mains des experts, économistes et autres petits ou grands valets de l’économie capitaliste dévastatrice. 
Quels sont les changements nécessaires à opérer pour permettre la conservation à long terme de l’espèce humaine et la poursuite de l’humanisation de la société entravée par le capitalisme, la techno-science et l’idéologie néolibérale? Pour espérer répondre un jour par le politique à cette question et mener à bien le projet de nature civilisationnelle d’édification d’une écosociété, il importe d’abord et avant tout, nous dit l’auteur, d’identifier les concepts, les objectivations et les tendances à l’œuvre dans le monde actuel. Reconnaître la logique à l’œuvre dans la reproduction matérielle de la société, c’est en même temps ouvrir la voie pour développer le courage philosophique de voir la technique en face. 
Reconnaître la nature de la double domination contemporaine incarnée par le capital et la techno-science, mais sans oublier de décrire l’idéologie et le langage qui se sont mis à leur service, c’est ce que l’auteur se propose de faire dans son livre, et ce, dans le but d’armer l’objection de croissance des outils conceptuels lui permettant d’éclairer et éventuellement de surmonter l’impasse dans laquelle nous nous trouvons. Cet essai se présente donc sous la forme d’une introduction aux valeurs écosociales et entend procéder à une description critique des obstacles politiques, économiques et techniques à l’émancipation sociale et écologique pour se repérer dans la jungle idéologique du présent. Il prend surtout appui sur la pensée du philosophe allemand Günther Anders, mais également sur les écrits de Marx, Adorno, Gorz, Postone, Debord, Vioulac, Freitag, Illich, Michéa, Latouche, Arendt et autres auteurs luttant contre les formes de la domination du capitalisme techno-équipé et cherchant à redonner tout son sens à un avenir démocratique et écologique encore possible et souhaitable. Il s’agit, pour l’auteur, de secouer le cadre idéologique à l’intérieur duquel les problèmes sont généralement posés et définis, à gauche comme à droite. 
Bien saisir la nature du capitalisme, du libéralisme, de la techno-science et de la méga-machine, tel est donc la tâche que se fixe l’auteur, bien modestement, dans Comment exister encore ? Comprendre ce qui se cache dans les replis du langage et du savoir tronqué pour nous donner, collectivement, les outils pour résister à la barbarie qui vient. Car, comme le souligne Louis Marion, c’est dans ce qu’il nous reste d’humain que nous pourrons encore résister à ce qui est inhumain

Louis Marion est philosophe, penseur et militant de la décroissance. Auteur de plusieurs articles, il a notamment codirigé, avec Yves-Marie Abraham et Hervé Philippe, Décroissance versus développement durable. Pour la suite du monde (Écosociété, 2011).

Lancement / Grilled Cheese no.2


Venez célébrer le lancement du numéro 2 du magazine Grilled Cheese en compagnie des auteurs à la librairie, samedi le 21 février dès 11h.

Au programme:

Lecture de l’histoire par son auteure à 11 h 30; les gens qui achèteront leur exemplaire sur place repartiront avec tout le matériel nécessaire à la fabrication d’un harmonica!



Séance de signatures et lecture / Le vélo de Petit Lion / Julien Chung & Anne Zilliox



Lecture du conte, papotages, dédicaces, dessin et coloriages au menu !

La librairie est heureuse d'accueillir Julien Chung et Anne Zilliox, co-auteurs de l'album jeunesse Le vélo de Petit Lion, publié chez Bayard Canada. La séance de signature débutera dès 11h, le samedi 24 janvier prochain. Voici un petit aperçu du livre:
Pour son anniversaire, Petit lion a reçu un beau vélo rouge. Il part dans la jungle et invite ses amis à monter avec lui. À chaque page, les animaux s'empilent sur le vélo et l’équilibre devient de plus en plus précaire. À la fin, Petit Lion et ses amis pénètrent sous le chapiteau d’un cirque. Tout le monde dégringole, mais chacun, à sa façon, trouve un moyen de se mettre en valeur!


Site de l’illustrateur: http://julienchung.com/fr

Le lien vers la page de l'événement Facebook.

L'attentat, de Mario Cardinal


Les éditions carte blanche et la librairie Le port de tête sont heureux de vous acccueillir à l'occasion du lancement du livre L'attentat, de l'auteur Mario Cardinal, le jeudi 22 janvier dès 18h.

Véritable enquête journalistique, ce roman navigue entre fiction et faits historiques. 

Le jour de la fête nationale, le premier ministre indépendantiste du Québec est la cible d’un attentat qui le plonge dans le coma. Pendant que les spéculations vont bon train sur ses chances de survie, la journaliste Clémence Deraspe mène une enquête aux ramifications insoupçonnées, mais révélatrices de l’histoire québécoise. 

MARIO CARDINAL a connu une longue carrière de journaliste, acquérant ainsi une rare compétence en matière de déontologie depuis ses débuts en 1957 au Devoir jusqu’à sa retraite en 2002 de la Société Radio-Canada, où il a agi notamment comme ombudsman. Aujourd’hui à la retraite, il a publié cinq livres en lien avec l’histoire du Québec et du Canada, dont la connaissance lui paraît essentielle à l’exercice du métier de journaliste. Je ne suis pas historien, écrit-il, mais je crois plus que jamais que la société québécoise ne peut se dédouaner de la connaissance de sa propre histoire si elle souhaite grandir. Immense hasard, j’ai écrit ce roman avant l’attentat lors du discours de victoire de la première ministre du Québec, Pauline Marois, le 4 septembre 2012. En écho donc à l’histoire récente, à la mienne et à celle de tous les Québécois, ce roman est empreint de résilience.

Les meilleures ventes à la librairie en 2014!

50. La ballade d'Ali Baba, Catherine Mavrikakis, Héliotrope.
49. Le guide du mauvais père t.02, Guy Delisle, Delcourt.
48. El beso del amor, Robin Aubert, L'Oie de Cravan.
47. Outrenuit, Benoît Jutras, Les herbes rouges.
46. Les tranchées, Fanny Britt, Atelier 10.
45. Le lion et l'oiseau, Marianne Dubuc, La Pastèque.
44. Vil et misérable, Samuel Cantin, Pow Pow.
43. En finir avec Eddy Bellegueule, Édouard Louis, Seuil.
42. Forêt contraire, Hélène Frédérick, Verticales.
41. L'enterrement de la sardine, Patrice Lessard, Héliotrope.
40. Comme un papillon avec une aiguille dans le coeur, Nathalie Thibault, L'Oie de Cravan.
39. Fatigues : Aphorismes complets, Pierre Peuchmaurd, L'Oie de Cravan.
38. L'Inconvénient no.56, printemps 2014, collectif, L'inconvénient.
37. L'autobus, Marianne Dubuc, Comme des géants.
36. Shenley, Alexandre Dostie, L'Écrou.
35. Liberté no.305, automne 2014, collectif, Liberté.
34. Le bestiaire des fruits, Zviane, La Pastèque.
33. Terres de Trickster, collectif, Possibles éditions.
32. De remarquables oubliés t.02 : Ils ont couru l'Amérique, Bouchard & Lévesque, Lux.
31. Chroniques du Centre-Sud, Richard Suicide, Pow Pow.
30. Liberté no.306, hiver 2015, collectif, Liberté.
29. Salut Loup!, Laurance Ouellet-Tremblay, La Peuplade.
28. Tenir tête, Gabriel Nadeau-Dubois, Lux.
27. Sport-o-rama, Benoît Tardif, Comme des géants.
26. Les jours sans tain, Benoît Chaput, L'Oie de Cravan.
25. Liberté no.304, été 2014, collectif, Liberté.
24. Grilled Cheese no.00, collectif, Grilled Cheese.
23. L'arabe du futur, Riad Sattouf, Allary Éditions.
22. L'année des trois printemps, Isabelle Lamarre, L'Oie de Cravan.
21. Comment sauver le commun du communisme?, Érik Bordeleau, Le Quartanier.
20. À qui se méfier, Carle Coppens, Le Quartanier.
19. Noeud coulant, Michaël Trahan, Le Quartanier.
18. Le Bathyscaphe no.10, printemps 2014, collectif, Le Bathyscaphe.
17. Ciseaux, Roxane Desjardins, Les herbes rouges.
16. Poissons volants, François Rioux, Le Quartanier.
15. L'orangeraie, Larry Tremblay, Alto.
14. Le grand Antonio, Élise Gravel, La Pastèque. 
13. Le carnet écarlate, Anne Archet et Mélanie Baillargé, Éditions du remue-ménage.
12. Le capital au XXe siècle, Thomas Piketty, Seuil.
11. Le royaume, Emmanuel Carrère, P.O.L.
10. Les États-Unis du vent, Daniel Canty, La Peuplade.
9. Arvida, Samuel Archibald, Le Quartanier.
8. La maison d'une autre, François Gilbert, Leméac.
7. La déesse des mouches à feu, Geneviève Pettersen, Le Quartanier.
6. La guerre des tétons, Lili Sohn, Parfum d'encre.


5. J'aime les filles, Obom, L'Oie de Cravan.


4. Drama Queens, Vickie Gendreau, Le Quartanier.


3. Nombreux seront nos ennemis, Geneviève Desrosiers, L'Oie de Cravan


2. Bosquet no.01, collectif, Bosquet.

et l'incontournable numéro un... 


1. La vie littéraire, de Mathieu Arsenault, chez Le Quartanier!

Horaires des fêtes

Horaires des fêtes :

le 24 décembre 10h-17h
fermé le 25 décembre
le 26 déc. de 13h à 18h
le 31 décembre de 10h à 17h
fermé le 1er janvier
le 2 janvier de 13h à 20h

Tous les autres jours aux horaires réguliers.

Joyeuses Fêtes!

Loisel & Tripp à la librairie!


La librairie Le port de tête vous invite à venir rencontrer les auteurs de la série Magasin général, Régis Loisel et Jean-Louis Tripp, le lundi 15 décembre de 17 à 19h, à l'occasion de la parution du neuvième et dernier tome. 

Les auteurs nous racontent Magasin général ici. On trouve également ici un entretien des auteurs avec la revue Les libraires.

Au plaisir de vous y voir!

La page Facebook de l'événement, pour ceux qui désirent s'y inscrire.

Causerie : la traduction et son impossibilité

Les éditions Mémoire d'encrier vous invitent à une causerie avec l'auteure Nathanaël sur le thème La traduction et son impossibilité.

Jeudi 4 décembre à 18h, entrée libre.